VIVRE SA MAISON : L'ENTRETIEN, SA GARANTIE DE LONGUE VIE

 
L'entretien d'une habitation est primordial pour de multiples raisons : l'hygiène d'abord, surtout s'il y a des enfants.
La satisfaction de son "oeuvre" aussi, car quelque part la maison est une image de soi donnée aux autres ... et ainsi en cas de visite personne n'est pris au dépourvu !
La durabilité de l'ensemble enfin, car les matériaux dont elle est fabriquée "vivent" et se dégradent au fil du temps ; un entretien adapté multiplie leur longévité, et les années passant il fait paraître la maison encore plus belle ...

Vous trouverez des "trucs" sur le site : http://www.trucsmaison.com

LES MURS EXTERIEURS
LA TOITURE
LES PORTES ET FENÊTRES
L'ESCALIER
LES RESEAUX HUMIDES



LES MURS EXTERIEURS

Quelle que soit la qualité imperméable de leur revêtement, sont soumis aux agressions météorologiques (intempéries et pollution) qui provoquent notamment leur verdissement. Il est donc conseillé de les entretenir :
  • de manière préventive, nous vous recommandons d'appliquer un produit fongicide (destiné à enrayer le développement de mousse, de lichen..) qui limitera la fréquence des nettoyages de vos murs
  • tous les 5 ans, il est recommandé de procéder à un lavage des murs au jet ou à la brosse de chiendent
  • tous les 10 ans en moyenne, un ravalement s'impose. Les murs en pierre nécessitent alors un rejointement ou une consolidation. Les murs en plâtre, quant à eux, sont entièrement nettoyés pour être plâtrés à nouveau
Les plantes grimpantes, telles que le lierre, sont les farouches ennemies des façades. Si vous souhaitez une végétation sur vos murs extérieurs, nous vous conseillons vivement la vigne vierge qui s'accroche à la façade sans y incruster ses racines.

retour sommaire



LA TOITURE

L'entretien d'une toiture commence par la vérification régulière qu'aucune végétation (mousse, lichen…) ne prolifère. Elle provoque en effet un mauvais écoulement des eaux de pluie et/ou un endommagement de la toiture.

Deux mesures préventives sont envisageables :
  • la pulvérisation d'un produit anti-mousse, si vous en constatez la présence
  • l'élagage régulier des plantes grimpantes
Une toiture endommagée gravement nécessitera un changement de couverture qui pourra s'accompagner d'un nouvel habillage de la sous-face en PVC. Dans tous les cas, optez plutôt pour un professionnel qui interviendra sur votre toit en toute sécurité.
Les charpentes en bois sont les plus vulnérables et nous vous conseillons de les entretenir contre l'humidité et contre les insectes en les traitant avec des insecticides au moins tous les dix ans.

retour sommaire



LES PORTES ET FENÊTRES

Portes intérieures : Il est impératif de maintenir un espace minimum d'un centimètre entre le sol et la porte, afin de préserver une bonne ventilation entre les pièces.
Tous les 8/10 ans, poncez vos portes peintes. Essuyez ensuite avec un chiffon propre et appliquez une nouvelle couche de peinture.

Portes extérieures : Celles en bois devront être lasurées (fine couche) 1 fois par an, avec une lasure incolore de préférence. Celles en résine ou plastique peuvent être simplement nettoyées à l'eau additionnée de savon, shampoing, ou un peu de lessive.

Fenêtres : Elles sont désormais équipées d'un joint d'étanchéité pour lutter contre les infiltrations d'air et d'eau. Il faut le nettoyer tous les ans avec de l'eau additionnée de détergent, et les rincer soigneusement ; puis le graisser avec de l'huile de paraffine ou de la vaseline.
Mais surtout de pas employer de produits contenant des solvants pétroliers, ni même de diluants, au risque de dénaturer ou de dissoudre le caoutchouc !
Quant aux vitres (fenêtres et miroirs), pour éviter les nettoyants chers, polluants ou nocifs, 2 cuillérées à soupe d'assouplisseur liquide et 2 autres de fécule de maïs dans une bassine d'eau chaude feront un travail parfait et qui sentira bon ! La solution du shampoing dilué est elle ausi excellente. Dans les deux cas, utilisez des journaux, ils ne laisseront aucune trace et feront briller.

retour sommaire



L'ESCALIER

La fréquence d'entretien de l'escalier dépend de son revêtement : Lasures, peintures ou vernis : passez une éponge humide Cire : dépoussiérez au chiffon et appliquez une nouvelle couche de cire Moquette : passez l'aspirateur et shampooinez si nécessaire

retour sommaire



LES RESEAUX HUMIDES

Siphons :
1 à 2 fois par an, ou dès que vous constatez que les évacuations d'eau se vident avec difficulté, vous devez démonter la partie inférieure du siphon pour procéder à son nettoyage, sinon vous utilisez un déboucheur chimique adapté à votre réseau.

Robinets :
Au moins 1 fois par mois, ouvrez vos robinets, même ceux que vous utilisez rarement, pour empêcher l'entartrage. Régulièrement, dévissez l'embout du robinet afin d'enlever les dépôts de tartre. Trempez-le 12 heures dans de l'eau vinaigrée.

Compteur d'eau :
Votre compteur d'eau doit être protégé contre le gel. Vérifiez à chaque changement de saison que l'isolant qui le protège est toujours en place.

Sanitaires :
Ne jetez rien dans les WC qui puissent obstruer et engorger les canalisations d'évacuation des eaux vannes. Vous risqueriez des refoulements et des inondations.
Vérifiez régulièrement que votre chasse d'eau ne fuit pas, afin d'éviter des factures de consommation d'eau excessives.

retour sommaire



CHAUFFAGE ELECTRIQUE

Pour un bon usage de votre chauffage électrique, vous éviterez :
  • l'ouverture intempestive des fenêtres
  • un abaissement de température de plus de 4°C en période d'inoccupation ou la nuit
  • les changements radicaux de réglage de température sur les thermostats
  • le recouvrement même partiel des convecteurs par des rideaux ou des meubles…afin de ne pas gêner la diffusion de l'air chaud
Entretien des convecteurs :
En période de saison froide, après une période de non-utilisation, dépoussiérez les grilles de vos appareils (dessus et dessous). Vous éviterez ainsi l'odeur liée à la carbonisation des poussières.
Allumez vos appareils, réglez vos thermostats en position moyenne (sur 3 ou sur 4).
Au bout de quelques heures, si la température vous convient dans chacune des pièces, ne touchez plus à vos réglages. Le thermostat enclenche automatiquement le convecteur dès que la température de référence de la pièce a tendance à baisser.

Si vous n'obtenez pas le confort souhaité dans une pièce, pensez à vérifier :
  • la valeur de la température demandée à votre chaudière
  • la position des robinets thermostatiques
  • l'état de purge de vos radiateurs
  • le réglage et la programmation du thermostat d'ambiance
Assurez-vous que la sortie extérieure de la ventouse ne soit jamais obstruée par des végétaux ou tous autres matériaux.
Les entrées d'air sont peu sensibles à l'encrassement et ne nécessitent que peu d'entretien particulier. Assurez-vous simplement et régulièrement que rien ne les obstrue (insectes, toiles d'araignée).
Tous les trimestres, déclipsez et nettoyez la grille d'habillage des bouches d'extraction avec une éponge, de l'eau et un produit détergent. Si votre maison est équipée de bouches d'extraction à commande électrique (VMC hydro-réglable), changez la pile d'alimentation placée derrière la grille d'habillage lorsque vous constatez un dysfonctionnement du débit de pointe.

Evaporations types :
  • Séchage linge = 3 à 7 litres de vapeur d'eau
  • Cuisine = 3 à 4 litres "
  • Lessive = 1 litre "
  • Bain/douche = 1 litre "
  • Transpiration = 0,1 litre " par heure d'activité
retour sommaire